La technologie de contre-pression de l'autoclave air vapeur a été spécifiquement développée pour la stérilisation pharmaceutique à chaleur humide de contenants fermés, rigides ou souples. Elle permet de neutraliser les effets de surpression inévitables à l'intérieur de contenants fermés lorsque la stérilisation en vapeur saturée est appliquée (on réduit ainsi les risques d'explosion ou de déformation irréversibles). La stérilisation à chaleur humide est particulièrement utile pour les seringues. L'autre intérêt majeur de la stérilisation à chaleur humide est le refroidissement à l'aide d'un fluide stérile, l'eau ou l'air suivant la configuration en accord avec les cGMP et la FDA.
Il existe deux types principaux d'autoclaves pharmaceutiques utilisant la contre-pression:
L'autoclave à eau surchauffée (FOW)
L'stérilisation autoclave/vapeur (FOA et FOAF)
Les autoclaves pharmaceutiques FEDEGARI de type FOA ont une chambre cylindrique et des portes rectangulaires.
Un ou plusieurs ventilateurs (à entraînement magnétique) situés dans la partie supérieure de la chambre permettent une circulation rapide du mélange air/vapeur.

Autoclave chaleur humide

Le programme de l'autoclave classe b air vapeur commence directement par l'injection de vapeur dans la chambre.
L'action combinée des ventilateurs et des déflecteurs permet une homogénéisation rapide et efficace des températures.
Après stérilisation à chaleur humide, le refroidissement est assuré à la fois par l'injection d'air stérile uniquement brassé par les ventilateurs et la circulation d'eau de refroidissement dans des plaques situées des deux cotés de la chambre.
L'effet est amélioré en gardant une forte pression d'air et en maintenant un taux de circulation important.
Schéma de fonctionnement d'un stérilisateur pharmaceutique autoclave air vapeur.